ne mangez pas trop vite

Mincir avec Thermomix

 

5 - Ne mangez pas trop vite

 

La mastication est une méthode simple et efficace pour moins manger et mieux assimiler les aliments.

Et elle ne coûte rien... sauf du temps.

 

 

 

 

 

 

La sensation de satiété et de rassasiement ne provient pas seulement de la nature et de la quantité des aliments consommés mais aussi du temps passé à manger (et pas seulement « à table » !). Dès la 1ère bouchée, le goût et l’odeur de l’aliment vont agir sur votre cerveau et mettre en place la sensation de satiété. Elle arrive 15-20 mn après le début du repas. Si votre repas est trop court, ce signal ne se manifestera pas. Vous aurez faim peu de temps après et vous serez tenté de grignoter. Il semblerait que chez les personnes ayant tendance à grossir plus facilement, la propension à manger trop vite favorise plus rapidement le surpoids.

 

Prenez votre temps

Plus facile à écrire qu’à faire ? Quelques astuces peuvent vous aider :

  • asseyez-vous pour manger
  • Il est nettement plus plaisant de manger en compagnie que tout seul, et cela aide à civiliser sa prise alimentaire, c'est-à-dire à manger lentement et calmement.
  • évitez de faire autre chose en même temps : regarder la télévision, lire
  • posez vos couverts entre chaque bouchée (fastidieux mais c’est une habitude que l’on prend vite)
  • Gardez en bouche chaque bouchée longement, afin de l’apprécier, sans vous précipiter sur la bouchée suivante immédiatement, et demandez-vous si la bouchée d’après est nécessaire, ou bien si vous êtes arrivé au bout du plaisir que cet aliment peut vous apporter dans ce repas. Rappelez-vous que manger ne consiste pas à se remplir l'estomac, mais à prendre du plaisir.
  • pour vos repas, alternez les préparations à texture lisse ou molle avec celles à texture plus dure (crudités, viande, fromage à pâte dure) que vous prendrez le temps de bien mastiquer.
  • On peut aussi s'interroger sur ce qui, en dehors des contraintes de la vie quotidienne pousse à manger vite. Peut-être est-ce le résultat de régimes amaigrissants restrictifs qui, en éliminant les aliments que l'on aime, créent un effet de frustration et incite à s'y précipiter dès le régime abandonné. Cela peut être dû également à une éducation trop stricte et à la perte de l'estime de soi. Ou encore à cette idée qu’il nous faudrait gagner du temps sur le temps de vivre.

____________________________

____________________________

Les astuces Minceur

Petites astuces pour une Maxi efficacité

  • Démarrez votre journée par un bol d’eau chaude citronnée. Grâce à ses vertus brûle-graisses, elle va aider votre organisme à se débarrasser plus facilement des graisses et des toxines emmagasinées la veille.

 

  • S'autoriser un carreau de chocolat par jour afin d'éviter trop de frustrations.

 

  • Contractez les abdos au bureau et dans les transports. Mettez-vous sur la pointe des pieds quand vous faites la vaisselle par exemple cela vous dessinera les mollets. Faites une vraie séance de sport (45 min minimum) 1 ou 2 fois par semaine.

 

  • Privilégiez les fruits pauvres en sucre, à moins de 8 % : kiwi, framboise, melon, rhubarbe (surgelée). Zéro fruit à jeun le matin, leurs glucides élèvent brutalement le taux de sucre dans le sang, ce qui excite l’insuline et renfloue les adipocytes qui stockent la graisse.

 

  • Consommer des légumes verts contenant des fibres et augmentant la sensation de satiété.

 

  • Une étude de la Wheeling Jesuit University de Virginie Occidentale a démontré que, si on respirait régulièrement de la menthe, on absorbait 23 % de calories en moins...

 

  • Consommer des quantités importants de crudités car elles sont peu énergétiques, permettent de calmer la sensation de faim et sont riches en vitamines et minéraux

 

  • Limiter les assaisonnements (beurre, huile, mayonnaise...)

 

  • Lorsque vous avez commis un écart, préparez-vous cette soupe brûle-graisses composée essentiellement de légumes bien connus pour leurs propriétés : 1 chou vert, 1 poireau, 1 céleri branche, 6 gros oignons, 6 tomates, 2 poivrons rouges et 3 litres d'eau. Vous pouvez consommer cette soupe chaude ou froide !

 

  • Préférer l'utilisation d'aromates et d'épices pour donner davantage de goût aux aliments

 

  • Si vous habitez à la campagne et qu’un kilomètre vous sépare de la boulangerie, pensez vélo ou marche. Si vous habitez en ville, descendez une ou deux stations avant votre arrêt ou le must : le Vélib pour les villes qui en sont équipées.

 

  • Moins on dort, plus on a faim, plus on fabrique de cellules adipeuses et moins on brûle. La raison ? Une carence en sommeil élève les concentrations sanguines de la ghréline, l’hormone qui stimule l’appétit, tout en réduisant la leptine, l’hormone qui régule à la fois la satiété et une partie du processus stockage-délestage adipeux. Les petits dormeurs (5 heures) sont 73 % plus enrobés.

 

  • Alterner les modes de cuissons (vapeur, four, grill, etc.)

 

  • Il suffit de programmer son cerveau : pendant trois semaines, tous les soirs, avant de s’endormir, on se visualise avec un poids idéal. On imagine les vêtements qu’on aimerait porter, la sensation de liberté, de légèreté et de fierté qui en résulterait. Ça s’appelle de la sophrologie positive et, aussi bizarre que cela puisse paraître, ça marche !

 

  • Ne pas supprimer la consommation de pain, de pâtes, de riz, de pommes de terre ou de légumes secs car ils sont riches en amidon, des fibres calmant la faim.

 

  • Sauna et hammam ne stimulent pas la fonte des graisses, mais ils rendent sa vigueur au métabolisme. Chez vous, versez deux tasses de vinaigre de cidre dans un bain ou plongez-y une gaze renfermant clous de girofle et gros sel.